KORIN

Laques Européenne, Végétale et Rankaku

Aprés des études artistiques à Aix en Provence, j'ai longtemps peint à l huile avant de découvrir la laque en 2010, formée à cette technique par deux maitres vietnamiens professeurs aux Beaux Arts de Hué.   Mon atelier est ouvert depuis 1999 à Avène, adhérente aux Ateliers d'Art de France.

 

Ma démarche artistique prend racine dans la sphère de l’intime, du ressenti, du vécu émotionnel.

A l’origine de ma réflexion prédomine un questionnement mémoriel des émotions,   Comment retranscrire picturalement une attraction, un engouement, une idée obsédante, l'angoisse de la page blanche, la pulsion créative, un élan du corps... ?

Intervient alors un processus de métabolisation de l émotion choisie, qui débute souvent par l’écriture, listes de mots, de phrases sans cohérence apparente d’où découlent un compte rendu d'associations : forme, couleur, texture, mouvement.

L idée est là, la gestuelle de la phase de création permet alors de construire, développer,  ressentir, de laisser libre cours à la mémoire émotionnelle dans le cadre défini de la métabolisation. S'en suit un travail de création en série, exutoire libérateur ou les tests, les essais, les expérimentations débouchent sur une poursuite affinée du processus artistique.

Je travaille aussi bien la laque végétale Urushi que la laque européenne déclinées en panneaux, mais également en sculpture et pièces uniques de petites tailles (bijoux, instruments d'écriture...)

 

La laque oblige à une respiration différente des autres médium... La laque ... Choisir une technique plusieurs fois millénaire, Dans un monde qui va si vite...contre-pied artistique assumé,  prendre le temps pendant des mois de faire «peau fine» pour révéler la profondeur si particulière de la laque.